PANIER  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Newsletter

Je souhaite être informé des dernières nouveautés...

La belle histoire : La Manufacture RAVEL DECROIX

philogene-ravel-belle-histoire

philogene-ravel-petits-philoEn 1837, la Manufacture qui vous accueille aujourd’hui ouvre ses portes et commence à fabriquer des pièces en Céramique.

En 1872, Marius Decroix achète la Manufacture, la modernise et fabrique des millions de carreaux en faïence, articles de vaisselle, poteries dite commune, jarres, articles funéraires, vases… Très bon céramiste, il développe de nombreuses collections.
Malheureusement, il décède à 53 ans en 1909, laissant son entreprise à sa femme qui va en assurer la gérance pendant une quinzaine d’années.

 


philogene-ravel-belle-histoirePhilogène Ravel est né en 1882 à Auriol. Dans la famille Ravel, on est tisserand de père en fils. En effet, Philogène travaille très vite dans l’entreprise de son père Victor Thimothé Ravel, lui-même tisserand comme l’était son père, Philogène Antoine Ravel.

Comme dans les belles histoires, deux univers vont se rencontrer, s’unir par amour. Philogène Ravel rencontre Rose Decroix, la fille du céramiste. Ils se marient en 1910.
Par amour pour la belle Rose, le tisserand d’Auriol déménage ses métiers à tisser dans la Manufacture Decroix et va devenir peu à peu aussi Céramiste. Ainsi, les 2 plus vieilles fabrications de l’homme, le tissage et la poterie, vont cohabiter pendant 50 ans.


Philogène va conduire son métier de tisserand jusque dans les années 50 qui va marquer la fin de bon nombre d’entreprise dans ce domaine dans notre région.

La Manufacture va alors se recentrer uniquement sur la fabrication de produits en terre cuite pour la maison et le jardin, les produits qui vous entourent aujourd’hui.

En 2011, Julie et Marion Ravel cinquième génération, décident de relancer la marque de leur arrière grand père, Philogène RAVEL.

Les toiles, les lins, les navettes, les métis, les cotons, retrouvent ainsi leur place dans la Manufacture RAVEL DECROIX.